ISOLANT EN FIBRES DE COTONS A SOUFFLER EN COMBLES "FILECO"

Isolant textiles recyclés 100% Français Filéco
cardeuse compact pour soufflage de coton Filéco
Collecte textiles Emmaus Pau Lescar
Nouveau tri des textiles usagés avant la découpe
Isolant a base de textiles usagés d'Aquitaine
Effilochage des textiles
Isolant 100% Responsable en coton
Le meilleur isolant pour votre maison
Isolant textiles recyclés 100% Français Filéco

OUATECO invente FILECO

Un isolant thermique à base de textile recyclé 100% Sud-Ouest.

OUATECO fabrique, depuis quelques mois, un isolant thermique à base de textiles usagés en provenance du village d’Emmaüs Lescar-Pau. Elle est la première usine en France à avoir élaboré un tel procédé recyclant 100% de textiles usagés. Un vrai modèle d’économie circulaire associant collecte, tri manuel, et recyclage de la collecte des invendus du territoire.

Une économie de proximité, écolo et créatrice d’emploi

Ouateco a travaillé plusieurs années sur une étude qui a conclu à certaines pistes, dont une :

  •  L’effilochage, qui consiste à transformer les fripes en fibre textile isolante, un peu moins performante que la ouate de cellulose fabriquée à base de papier recyclé, mais aussi efficace que la fibre (laine) de verre couramment employé. Elle est la seule entreprise française à proposer un tel service en collectant la matière recyclable à moins de 200 km à la ronde.

Certains fabricants proposent de l’isolant à base de chutes textiles industrielles en provenance d’Italie ou de bien plus loin. « Mais il ne s’agit pas de textiles usagés comme chez nous, donc le procédé ne nécessite pas le même travail. La technique de « délissage » qui consiste à retirer au préalable tous les points durs sur les fripes : boutons, fermetures, ourlets, armatures… nécessite une technologie de point, comme celle que nous avons installé sur notre site de Saint Geours de Maremne, dans les Landes.

Une révolution dans le monde de l’isolation

 « Nous avons pour ambition de remplacer la fibre de verre, polluante et de piètre qualité, par notre isolant « Fileco » que nous mettons en vente au même prix. Ceci, afin qu’il soit accessible au plus grand nombre » .

Devant le tapis qui avale les fripes une par une, deux employées surveillent la conformité des textiles destinés à être effilochés.

Nous avons investi plus de deux millions d’euros dans des machines haute technologie et un procédé de fabrication unique en France,  pour donner une seconde vie aux vêtements invendus du village Emmaüs, et de la Région Nouvelle Aquitaine. Aujourd’hui, l’isolant thermique Fileco, issu à 100% de fibres textiles usagées à base de coton, concurrence sur le marché la fibre de verre. D’autant que ce matériau, complètement dans l’air du temps, séduit les revendeurs car issus d'une démarche de "Bon Sens" et non une course à la rentabilité.

Pourquoi donner ses vêtements usagés à Emmaüs Lescar-Pau ?

Les fripes dont chacun se débarrasse, si vous les donnez au village d’Emmaüs Lescar-Pau, elles seront : soit revendues dans les différentes boutiques du bric à brac en fonction de leur qualité, soit expédiés chez Ouateco pour être transformées en isolant thermique. Il existe d’autres réseaux de collecte de fripes usagées en France, tel Actifrip a Bordeaux, qui est également un partenaire de Ouateco.

Aujourd’hui, Ouateco rachète les milliers de tonnes de fripes invendues pour les transformer en isolant thermique. Ainsi, en donnant à Emmaüs Lescar-Pau, vos vieilles fringues risquent peut-être de se retrouver un de ces jours dans vos combles au-dessus de votre tête !

Quelles sont les performances de « Filéco » :

Filéco respecte la norme NF EN 12667, ce qui le rend éligible a l’ensemble des aides à la rénovation de l’Etat. Vous trouverez l’ensemble des informations de certification dans la DOP.

L’isolant est fabriqué à base de minimum 45% de coton issu de la collecte, du tri et du recyclage en circuits courts, 100% Nouvelle Aquitaine.

  • Le lambda est le meilleur du marché avec une valeur certifiée de 0.041 et un contrôle continue en usine avec une valeur de 0.038.
  • L’isolant est certifié contre le feu par le FCBA Bordeaux avec un classement M1
  • Sa densité de mise en œuvre est de 10 à 15 kilos du m3, soit un poids minimum de 4 kilos au m2 pour un R de 7.
  • Le tassement indiqué par le CSTB est de 30% en laboratoire et de 20% en suivi usine.
  • Filéco est classé « 0 » au niveau du développement fongique et aucun biocide n’est ajouté – Test FCBA Bordeaux.
  • Etiquetage COV A+ (CSTB)

Pour souffler notre isolant en coton recyclé 100% Sud-ouest, il faut une cardeuse adaptée de type Compact 2 de chez Isolfrance. Les cardeuses classiques ne peuvent pas carder le textile.

Nos partenaires, tel le groupe « Kbane » sur Bordeaux, peuvent chiffrer vos travaux d’isolation en intégrant les aides de l’Etat.

Et si vous faisiez un geste pour votre confort et votre environnement